A Charlie

(Extraits du recueil FIRST éditions) "On ne pourrait donc pas rire de tout?"

 

"Celui qui tue un homme tue toute l'humanité"
-Extrait du coran-

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire"
-Voltaire-

 

"Jamais nos minutes de silence n'auront fait autant de bruit"

 

"12 balles pour un hebdo de 4 pages c'est un peu cher"

 

"Tuer des gens au nom d'un dieu, nom de dieu que c'est con"

 

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maitres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien ni personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie..."
-Platon- 3ème siècle av JC

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui"
-Déclaration des droits de l'homme et du citoyens-

 

"Le rire est le propre de l'homme et le sale du terroriste"

 

"Eh, du con, éduquons!"

 

"Les dessins sont des mots qui rigolent"

 

"Je suis fier d'être con quand je vois ce que les gens intelligents ont fait de ce pauvre monde"

 

"Non l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"

 

"Les idées c'est comme les chaussettes : si on n'en change pas de temps en temps, elles puent."

Grèce -Crète-

Plage de Ligarya

Plage de Ligarya


 
 

Nous voila, pour la troisième fois, de retour en Grèce, mais le pays est si vaste qu’avant d’en avoir fait le tour, il va falloir y revenir encore plusieurs fois. Tant mieux car c’est un pays multiple et attachant. Cette fois c’est en Crète que nous nous rendons pour dix jours que l’on espère ensoleillés. Après un coaque à l’arrivée à l’aéroport d’ Héraklion, on nous a juste oublié pour le transfert, nous regagnons notre petit hôtel près de Agia Pelagia à vingt minutes de la capitale. L’hôtel n’est pas trop grand et la vue est superbe. La chaleur est au rendez vous et c’est de bon augure. Nous sommes relativement bien placés pour rayonner et visiter cette grande île. Mais elle est tellement grande que nous allons devoir faire des choix et nous restreindre à la partie centrale si nous ne voulons passer nos journées en voiture. Nous louons une voiture par internet et l’on vient nous la livrer le lendemain à l’hôtel. Une belle Toyota Yago rouge, pas toute neuve, mais qui fera l’affaire.

 
 

Au coeur des montagnes

Au cœur des montagnes

 
 

Les chemins crétois

Les chemins crétois


 
 
Notre première ballade se fera après Fodèle par les chemins de montagne. Pour un début, on a fait un peu fort et notre Toyota un peu basse pour ce genre d’exercice s’en est bien tirée malgré un bourbier en fin de parcours que je ne pensais pas pouvoir franchir. Je nous voyais pas refaire vingt kilomètre de piste en sens inverse.
Le chemin traverse des paysages magnifiques et sans aucune présence humaine. L’orientation n’est pas évidente ; Les panneaux indicateurs sont rares tantôt en alphabet grec tantôt en latin. De quoi le perdre, son latin ! Nous croisons des centaines de moutons et quelques chiens attachés par paire sur chaque bord de la piste pour canaliser les troupeaux.
 
 
Baignade

Baignade


 
 

De retour à l’hôtel, c’est une bonne baignade qui nous attend sur la belle petite plage de Ligaria.
Au long de ces dix jours, nous allons alternés visite et plage et traverser de nombreux villages et curiosités plus ou moins pittoresques.

 
 

La rue de Fodèle

La rue de Fodèle


 
 
 

Fodèle : Le village s’étire sur une unique route que longe un petit torrent.Les artisans sont installés à l’ombre des arbres ou dans les petites boutiques et proposent des articles artisanaux faits mains.. La taverne sur la place, après l’énorme olivier, est un endroit sympathique pour se détendre et prendre un café grecque ou des oranges pressées.

 
 

Artisanat local

Artisanat local


 
La rue marché à Héraklion

La rue marché à Héraklion


 
 

Héraklion : Le vieux Héraklion est une ancienne cité fortifiée. A part ses murailles, il ne reste plus grand-chose de cette époque. La ville se refait une santé et entre les vieux immeubles décrépis et les rénovations se glissent au détour d’une ruelle des quartiers sympathiques et vivants. Le centre ville est animé autour de la fontaine et de sa rue « marché ». Non loin de là, le musée archéologique, d’architecture moderne accueille de nombreux touristes et passionnés d’histoire antique.

 

La fontaine Morozini

La fontaine Morozini


 
 
Arolithos

Arolithos


 
 

Arolithos village crétois : Situé non loin d’Héraklion, à l’intérieur des terres, le village traditionnel d’Arolithos est un lieu atypique. Reconstitution d’un village crétois du 19eme siècle, il n’a rien d’authentique mais malgré tout il fait bon déambuler dans les petites ruelles et siroter un café à la taverne. Sur la grande place, des fêtes crétoises avec grillades et danses animent l’endroit superbement agencé. Un hotel de charme accueille les convives lors des séminaires ou les mariages. Un séjour, au bord de la piscine, loin de la cohue des bords de plage doit être dans ce cadre idyllique plus qu’agréable.

 
 
 
 

Margarites

Margarites


 
 

Margarites : Ce village a la particularité de concentrer dans un petit espace des dizaines de boutiques de poterie. Le village vaut le détour avec ses ruelles, ses tavernes et bien sûr le choix dans les objets en terre exposés. Garez vous à l’entrée du village, profitez de le visiter à pied et pourquoi pas manger une salade ou une pita à des prix très accessibles.

 
 

Au détour d'une ruelle

Au détour d’une ruelle

 
 

Rethymnon

Rethymnon


 
 

Rethymnon : Rethymnon est une station balnéaire avec une immense plage bordée d’un boulevard où se pressent hotel et résidence pour les touristes. La vieille ville est bien sûr la curiosité à visiter avec son fort et son port attenants. Venez tôt le matin pour profiter pleinement de l’endroit. Parcourez au hasard, les jolies ruelles et admirer les architectures typiques des échoppes. Prenez un café à une terrasse et savourez pleinement l’ambiance avant l’afflux des touristes.

 

Rethymnon

Rethymnon


 
 
Matala

Matala


 
 

Matala : Matala n’est pas un village crétois typique. Envahi par la communauté hippie dans les années soixante, ce village de pecheur reste un petit hameau coincé entre la superbe plage et la falaise ou se concentre restaurants et échoppes artisanales. De l’autre côté de la plage, les grottes creusées dans la falaise au néolithique servaient pour les romains de caveaux funéraires. Matala vit aujourd’hui du tourisme qui s’agglutine sur la plage.

matala

Matala

La plage de Red Beach, plus tranquille, se mérite après trente minutes de marche escarpée. Photo statue matala. Elle est fréquentée par les adeptes du naturisme et les amoureux des criques moins peuplées. Non loin de là, le monastère de Moni Digitria situé sur une hauteur, bien qu’encore habité par les moines, se visite. L’entrée est gratuite et permet de découvrir les spécialités produites artisanalement et de visiter les principaux aménagement dispersés à l’intérieur des murs d’enceintes servant, au temps ancien, de remparts aux agressions. Vous pouvez faire vos achats à la petite boutique après que l’on vous ai fait goûter les loukoums et l’eau de vie au miel produits sur place. Loin des centres touristiques, l’endroit incite au silence et à la paix.

Moni Digitria

Moni Digitria

 
 

Agio Farango

Agio farango


 
 

En poursuivant le chemin de terre et en bifurquant à droite pour pouvez rejoindre la plage d’Agiofaraggo. La plage se mérite. Même si vous pouvez vous en approcher le plus possible en suivant le chemin empierré qui y mène. Un moment ou un autre, il faudra laisser la voiture et continuer à pied. Le chemin pénètre doucement dans les gorges d’Agiofaraggo et se faufile entre les rochers avant d’atteindre la mer. La plage n’est pas très grande et n’est en général pas très fréquentée. Après la marche, une baignade dans les eaux transparentes est bienvenue sur cette plage classée parmi les plus belle de Crète.

 
 
 
 
 
 

Thrapsano : En nous dirigeant vers l’Est en direction d’Agio Nikoalaos, nous souhaitons visiter le village de Thrapsano réputé pour ses énormes poteries. Sur place, le village n’est pas des plus beaux et aucune poterie en vue. En nous dirigeant vers le lac formé suite à l’extraction de l’argile, nous nous arrêtons dans une poterie artisanale où les ouvriers sont en train de tourner des vases à l’extérieur. Nous demandons la permission d’entrer et nous pouvons admirer leur travail et celui d’autres artisans dans le hangar voisin. Les poteries géantes de Thrapsano appelées pithoi sont exportées à travers le monde pour fournir les halls d’ hôtels, décorer les palais et autres salles immenses.

Le plateau de Lassiti

Le plateau de Lassiti


 
 

Le plateau de Lassiti : Après avoir serpenté dans la montagne et franchi un col entre deux moulins, nous arrivons en altitude sur un immense plateau de prairies humides. Autrefois parsemé de multiples moulins qui servaient à l’irrigation, la plaine est une des plus fertiles de Crète où se cultivent céréales, fruits et pommes de terre. S’il reste quelques moulins pour le folklore, le plateau est encore malgré tout planté dans un décor somptueux. De nombreuses balades y sont possibles et les routes d’accès offrent des panoramas de toute beauté.

 
 
 
 
 
 

Faune locale

Faune locale

Salade Crétoise

Salade Crétoise

Préveli

Préveli


 
 


Incursion en Crete par Michelot-Bernard
 
 

Fiche voyage Crète

Caractéristiques Voyage 5 au 15 juin 2017
VoyagisteLook voyages (Megavacances)
Coût en demi-pension/par personne516,05 €
Compagnie aérienneAegean Airlines
Départ Nantes
Arrivée héraklion
Lundi 5 juin 2017 - 10h40
Lundi 5 juin 2017 - 15h15
Départ de Héraklion
Arrivée Nantes
Jeudi 15 juin 2017 -14h40
Jeudi 15 juin 2017 -17h35
BagagesSoute : 22 kg
Cabine : 8 kg
InfosDéjeuner à bord gratuit a/r

 
 

Partagez cette page Logotweeterfbgplus

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>