A Charlie

(Extraits du recueil FIRST éditions) "On ne pourrait donc pas rire de tout?"

 

"Celui qui tue un homme tue toute l'humanité"
-Extrait du coran-

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire"
-Voltaire-

 

"Jamais nos minutes de silence n'auront fait autant de bruit"

 

"12 balles pour un hebdo de 4 pages c'est un peu cher"

 

"Tuer des gens au nom d'un dieu, nom de dieu que c'est con"

 

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maitres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien ni personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie..."
-Platon- 3ème siècle av JC

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui"
-Déclaration des droits de l'homme et du citoyens-

 

"Le rire est le propre de l'homme et le sale du terroriste"

 

"Eh, du con, éduquons!"

 

"Les dessins sont des mots qui rigolent"

 

"Je suis fier d'être con quand je vois ce que les gens intelligents ont fait de ce pauvre monde"

 

"Non l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"

 

"Les idées c'est comme les chaussettes : si on n'en change pas de temps en temps, elles puent."

Grèce-Ile de kos

Le port de la ville de Kos

Le port de la ville de Kos

 
 

Partir au soleil une semaine en été, c’est s’assurer d’avoir un séjour avec du beau temps et de sortir des travaux qu’il y a toujours à faire chez soi, même si on est en vacances. La Grèce en cette fin de juillet, me semblait une bonne destination, restait à choisir l’endroit. Paros est réputée, dans le monde du kite, pour ses plages de sable, le vent toujours présent et malheureusement la foule. Je recherche donc une alternative moins connue avec les mêmes critères. Après quelques recherches, je tombe sur un voyage low coast qui réunit toutes les conditions. C’est décidé on part pour les îles du dodécanaises plus précisément sur l’île de Kos.
Kos est située, près de Bodrum en Turquie, au-dessus de Rhodes et à droite de la Crète. Située sur la mer Égée, entre Kalymnos et Nisyros, elle est la troisième île en superficie des îles dodécanèses. L’île est plate avec une partie montagneuse au sud-ouest et au sud-est. La population compte 30 000 résidents qui travaillent pour la majorité dans le tourisme. Kos est aussi appelée l’île d’Hippocrate inventeur de la médecine moderne. On peut, sur l’île, retracer cette épopée et visiter les vestiges archéologiques de l’hôpital : l’Asklepieion.

 

 

Les parasols de Marmari

Les parasols de Marmari

 
 
 
Après un départ de Nantes un peu matinal à 5h30, on se retrouve à 10h en tenue sur les bords de la piscine du Pily Bay. Le vent et la chaleur sont déjà présents, c’est de bonne augure. L’après midi, imprégnation avec la visite de la rue principale de Marmari et un saut au spot de kite à 500m de l’hôtel. Le vent est présent et deux kiteurs sont à l’eau. On profite d’être là pour se faire une plage : chaleur et eau chaude à tous les étages. La plage de Marmari est encombrée de parasols. Entre Marmari et Tigaki subsiste une partie sauvage dû à la présence d’un lac salé. Sur plus d’un kilomètre la zone est dispo pour les naturistes et les kiteurs même si la plage est un peu étroite, le décollage est facile.
Toute la partie Nord de l’île, de la plage de Kolihahi à la ville de Kos est est une plage donc pas de problème pour trouver un coin de kite entre les parasols. Les spots ouverts et connus sont : à l’ouest Kolihahi, au Nord Mastihari, Marmari Ouest, entre Marmari et Tigaki (Lac salé) et au Nord Est à Psalidi.

Entre les parasols...des endroits déserts

Entre les parasols…des endroits déserts

 
 

Attention, vous pouvez tomber sur une semaine avec 5 jours de pétole, c’est extrêmement rare mais cela a été notre cas mais rassurez-vous il y a plein de choses à faire sur l’île… Cool c’est les vacances…

En attendant le Meltem...Cool c'est les vacances

En attendant le Meltem…Cool c’est les vacances

.

 
 
 
 
 
 

 Le scout c'est déjà l'aventure

Le scout c’est déjà l’aventure


 
 

La location de voiture est chère, compté 280 à 300€ la semaine mais l’île est petite (45km par 10km) opter plutôt pour un scooter 50cm3 à 15€ la journée. C’est ce que l’on a fait et nous avons parcouru toute l’île en deux jours, à deux pour 30€ de location et 15€ d’essence. Le scooter est vraiment un moyen agréable pour visiter, conduite relax, sécurisante, vue panoramique, ventilation contrôlée, vitesse de pointe 65km (pas de bridage à 45km en Grèce), freinage rassurant, pas de problème de parking. On a vraiment apprécié au point de réfléchir à en acheter un en revenant.

 
 
 
 
 
 

Pécheur sur le port

Pécheur sur le port


 
 

Notre situation à Marmari est centrale ce qui permet de rayonner facilement aux alentours. Notre première visite a été la ville de Kos. Seule vraie ville de l’Île par sa grandeur, Kos est un port avec autour des ruelles marchandes piétonnes. Surplombé par le château, le port mêle yacht de luxe et bateaux de pêche. Kos est une ville agréable où il fait bon déambuler dans les ruelles, boire un café frappé et visiter les sites archéologiques. Le trajet simple de Marmari en bus dure 25 mn et coûte 2€. Il y a des départs et des retours toutes les heures.

Ruelle de Kos

Ruelle de Kos


 
 

Notre deuxième ballade s’est faite en scooter en suivant la côte de Tigaki à Kos, puis Psalidi vers la source chaude des thermes située au bout de la route.(on peut pas se tromper). La descente à la plage vers les thermes à pied prend 5 minutes sur un chemin de terre.. Si vous arrivez tôt, vous aurez la chance de barboter dans une eau à 40° sans trop de touristes. Retour vers Psalidi puisque c’est un cul de sac et direction l’Asklepion par les petites routes ou les indications routières sont quelques peu hasardeuses. Après avoir visiter quelques voies sans issue, on se retrouve à l’Askeplion. Cet ancien hôpital, datant de deux siècles avant JC, se visite pour 4€ avec les commentaires d’un guide.

Fouilles à Kos

Fouilles à Kos

La côte vue du village de Zia

La côte vue du village de Zia


 
 

La poursuite de la ballade est magnifique à travers les forêts de pins vers Zia ou vous pourrez vous arrêter manger (Gyros Pita pour 3€ au restaurant) et contempler toute la côte Nord car on bénéficie d’un haut et large point de vue. La route menant de Pily à Kardamena est aussi un délice pour les yeux en offrant une vue sur l’autre côté de l’île avec un paysage aride et crevassé. Le retour vers Marmari se fait vers Antimahia et une visite éclair à Mastihari. Cette excursion en scooter à travers la partie Nord Est se fait en une journée avec arrêt baignade, déjeuner et haltes visites. (sauf la ville de Kos déjà visitée)

Gyros Pita à Zia

Gyros Pita à Zia


 
 
 
 
 
 

Kohilari beach center

Kohilari beach center


 
 

Notre troisième ballade nous dirige vers l’ouest de l’île, plus sèche, par la route unique menant à Kefalos. Arrêt obligatoire à la miellerie où nous faisons nos provisions pour la maison.Sur l’île, il n’y a qu’un seul apiculteur mais 900 ruches sont exploitées. Le miel est principalement du miel de thym. Les ruches font parties du paysage et vous ne manquerez pas d’en voir lors de vos périples. Nous enfourchons le scooter et visitons de nombreuses plages comme Lagada beach, côté sud et Kohilari côté nord où nous récoltons plein de goudron pendant la baignade (comme quoi des bateaux pollueurs ça court le monde).

Les ruches aux couleurs grecques

Les ruches aux couleurs grecques

AG.Stephanos

AG.Stephanos

La baie au pied de kefalos est superbe et le rocher de Ag. Stephanos est sur toutes les cartes postales. La petite bourgade de Kefalos sur son promontoire ne nous a pas vraiment emballée, ni la visite de Limonias sur la côte avec un peu trop de monde à notre goût. Nous rebroussons chemin pour attaquer la pointe montagneuse de l’île en direction de Latra où nous profitons de points de vues magnifiques sur les deux côtés. La route se finie en pleine montagne et la descente par la même route est obligatoire : mais quel point de vue. Avant Kefalos, on tourne à droite vers le port et on se retrouve sur une route au bord de mer dans un paysage local et pas trop touristique.

Le sud de l'Ile

Le sud de l’Ile

Café frappé

Café frappé

Quelques bars, restaurants et épiceries et une population à grande majorité grecque. On en profite pour se faire une baignade et s’enfiler un café frappé au restaurant surplombant la plage. (un petit coucou à Valentina, à qui Marie France a fait le shampoing sous la douche de la plage). Le retour de Kefalos vers Marmari se fait comme pour l’aller par la route centrale.

Direction Kalymnos

Direction Kalymnos

Si vous pensez avoir tout visiter l’île, il vous reste à voir les îles voisines: Kalymnos, l’île aux éponges, Nisiros, l’île au volcan, Psérimnos, l’île déserte aux fonds marins cristallins ou faire du shopping à Bodrum en Turquie située à 20 mn en bateau face de la ville de Kos.
Kos est une belle destination et une île ni trop grande, ni trop petite où se mêlent agitation et calme, sport et farniente, chacun peut y trouver son univers pour des vacances sympas.

Un grand merci au personnel de l’Hôtel Pily Bay pour sa gentillesse.
 
 
 
 

Trop tard pour être peinard aux thermes

Trop tard pour être peinard aux thermes


 
 

Fiche voyage Kos

Caractéristiques Voyage du 27 juillet 2014 au 4 août 2014
VoyagisteLeclerc voyages
Coût en All inclusive /par personne599 €
Compagnie aérienneHermès
Départ Nantes
Arrivée Kos
Dimanche 27 - 5h30
Dimanche 27 - 8h30
Départ de Kos
Arrivée Nantes
Dimanche 3 - 22h30
Lundi 4 - 1h30
BagagesSoute : 20 kg
Cabine : 5 kg

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>