A Charlie

(Extraits du recueil FIRST éditions) "On ne pourrait donc pas rire de tout?"

 

"Celui qui tue un homme tue toute l'humanité"
-Extrait du coran-

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire"
-Voltaire-

 

"Jamais nos minutes de silence n'auront fait autant de bruit"

 

"12 balles pour un hebdo de 4 pages c'est un peu cher"

 

"Tuer des gens au nom d'un dieu, nom de dieu que c'est con"

 

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maitres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien ni personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie..."
-Platon- 3ème siècle av JC

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui"
-Déclaration des droits de l'homme et du citoyens-

 

"Le rire est le propre de l'homme et le sale du terroriste"

 

"Eh, du con, éduquons!"

 

"Les dessins sont des mots qui rigolent"

 

"Je suis fier d'être con quand je vois ce que les gens intelligents ont fait de ce pauvre monde"

 

"Non l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"

 

"Les idées c'est comme les chaussettes : si on n'en change pas de temps en temps, elles puent."

Madère

Le port de Funchal, la capitale

Le port de Funchal, la capitale

 

 

Je ne me souviens plus du déclencheur qui nous a fait choisir Madère, cette année-là. Mais les nombreux reportages que nous avions pu suivre sur les différentes chaînes télévisuelles nous avaient rapporté l’image d’une île originale par ses paysages et ses habitants. Il restait à la découvrir par nous-même.

 

 

 

 

L'aéroport de Madère

L’aéroport de Madère

 

 

Madère se trouve dans l’océan atlantique au large du Maroc et au-dessus des Canaries. Après un trajet direct à partir de Nantes et de moins de quatre heures, nous nous posons sur l’aéroport de l’île. C’est en bus que nous rejoignons notre hôtel « Les Jardins d’Adjuda » à Funchal.

 

 

Pic de Arieiro

Pic de Arieiro

 

 

L’île est très escarpée et les montagnes forment une barrière aux nuages qui viennent arroser les versants. Le climat doux est subtropical et les hommes ont façonné les montagnes pour acheminer l’eau et irriguer les cultures . Des petits ruisseaux rectilignes ont été creusés parfois à flanc de montagnes, ce sont les Levada. Pour l’entretien, des sentiers, parfois minuscules, longent ces canalisations à ciel ouvert. Accessibles aux randonneurs, ces sentiers parcourent l’île sur des centaines de kilomètres à travers des paysages époustouflants.

 

 

Paysage de Madère

Paysage de Madère

 

 

Madère, par son système d’irrigation etson climat offre la vision d’un jardin gigantesque. Des forêts de Lauriers sauces, des haies d’Agapanthes, des champs de Géraniums, des Oiseaux du Paradis et mille et une plantes poussent le long des routes qui arpentent le pays.

 

 

Centre ville de Funchal

Centre ville de Funchal

 

 

Funchal, la capitale de l’île, est une jolie petite ville à visiter, avec son marché aux fleurs et aux poissons, ses petites rues tranquilles ou commerçantes. Vous croiserez sûrement les paveurs de rues dans les ruelles assis par terre à agencer les galets qui servent de revêtement à la chaussée. La ville est parsemée de parcs magnifiques avec des spécimens botaniques de toutes sortes.

Funchal est aussi le lieu d’arrivée de tous les bateaux avec son port et sa marina. Si vous êtes curieux, allez sur les quais et vous verrez toutes les peintures laissées sur le mur des quais par les marins de passage lors de leur escale.

 

 

Maison traditionnelle de Santana

Maison traditionnelle de Santana

 

 

Funchal est aussi une ville très touristique où les tours opérators vous proposent tous les mêmes visites : tour de l’ouest, tour de l’est, les lévadas et les ballades en catamaran pour voir les baleines.

Nous aurions préféré faire notre parcours nous-même mais au moment de louer une voiture et bien…plus de voiture… Nous avons donc organisé notre séjour entre marche à pied, bus et tour opérators pour le tour de l’ouest et la levada « Rabaçal ».

Le tour de l’ouest nous emmène vers Santana et ses maisons delta typiques et vers le sommet de l’île , le pic Arieiro à 1818m. En route, nous visitons une vannerie artisanale et déjeunons au restaurant en compagnie d’un couple brésilien, histoire de travailler notre anglais approximatif.

 

 

Levada Rabaçal

Levada Rabaçal

 

 

La randonnée sur la levada « Rabaçal » nous a permis de découvrir les systèmes employés pour irriguer l’eau. Pour l’époque, les travaux sont titanesques et rien ne les arrêtait, pas même les montagnes car en suivant la rigole nous passons dans de nombreux tunnels.

 

 

Les Carros de Cesto

Les Carros de Cesto

 

 

Notre plus belle ballade s’est faite autour de Funchal. Je vais essayer de vous la décrire le plus précisément possible pour que vous puissiez la suivre par vous-même. Départ du centre de Funchal vers « Montée » sur les hauteurs de la ville en bus. Arrêt du bus au jardin municipal de Monte, en traversant le parc profitez-en pour vous imprégner de l’endroit qui est de toute beauté, frais et romantique. Situé à 550m d’altitude, vous pourrez également apprécier une superbe vue sur Funchal. Sortez du parc par le départ des « Carros de sestro »(les chars d’osier), qui emmènent les touristes sur Funchal en glissant sur la route conduits par deux hommes en canotier. Remontez vers le téléphérique et continuez vers la levada « dos tournos »(des tournants), suivre la rigole dans le sens du courant (attention ne faites pas le parcours avec des enfants c’est vertigineux) sur plusieurs kilomètres, quittez la levada sur la droite en prenant un chemin qui descend assez raide sur la levada « do bom sucesso »(du bon succès) suivre l’irrigation dans le sens du courant, elle vous emmènera sur le port de Funchal en parcourant ensuite les petites ruelles de la capitale.

 

 

 

 

Levada-dos-tornos

Levada-dos-tornos

 

 

Si vous aimez la plage et la baignade, ce n’est pas l’île idéale mais pour les amoureux de la nature et de la randonnée, Madère est une île merveilleuse. Cependant, elle se mérite si vous voulez voir sa vraie nature loin des chemins touristiques. Achetez une carte, tracez vos randonnées, prévoyez vos retours car peu de boucles sont possibles et je vous promets des chemins de rêve. Faites aussi attention à vos équipements car s’il fait chaud au niveau de la mer, vous pouvez trouver de la pluie et de la fraîcheur en montagne. Pensez à mettre, un peu de l’île dans votre sac en y ajoutant une bonne bouteille de Madère que vous pourrez déguster à l’apéritif.

 

 

Les peintures sur les quais

Les peintures sur les quais

 

 

Si vous êtes randonneur c’est votre destination à condition de bien préparer votre séjour. Si vraiment vous voulez voir une plage de sable blanc, prenez le bateau ou l’avion et aller à Porto Santo à 40km au large, l’île est aride mais sa plage et ses fonds marins suffisent à de plus en plus de touristes en mal de bronzette.

 

 

A deux pas de chez nous, le jardin de Madère et ses trésors vous attendent à condition de s’écarter des chemins touristiques et de préparer son séjour. A très bientôt, nous, on reviendra.

 

 

 

 

La côte aux environs de Funchal

La côte aux environs de Funchal

 

 

 

 

Vannerie de Camacha

Vannerie de Camacha

Madère

  • Marie

    Merci pour toutes ces informations. Nous partons en famille et nous espérons satisfaire tout le monde avec quelques balades, resto et piscine pour les enfants.
    Je vais maintenant scruter attentivement la fiche voyage.
    Boa tarde.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>