A Charlie

(Extraits du recueil FIRST éditions) "On ne pourrait donc pas rire de tout?"

 

"Celui qui tue un homme tue toute l'humanité"
-Extrait du coran-

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire"
-Voltaire-

 

"Jamais nos minutes de silence n'auront fait autant de bruit"

 

"12 balles pour un hebdo de 4 pages c'est un peu cher"

 

"Tuer des gens au nom d'un dieu, nom de dieu que c'est con"

 

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maitres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien ni personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie..."
-Platon- 3ème siècle av JC

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui"
-Déclaration des droits de l'homme et du citoyens-

 

"Le rire est le propre de l'homme et le sale du terroriste"

 

"Eh, du con, éduquons!"

 

"Les dessins sont des mots qui rigolent"

 

"Je suis fier d'être con quand je vois ce que les gens intelligents ont fait de ce pauvre monde"

 

"Non l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"

 

"Les idées c'est comme les chaussettes : si on n'en change pas de temps en temps, elles puent."

Vénézuela-Los Roquès

Archipel de Los Roques

Archipel de Los Roques

 

 

Los Roques : Le paradis des kiteurs, cette appellation dans le milieu du kite et les images qu’elle transporte de ces îlots coralliens m’ont fortement influencé pour le choix de notre destination. Mais convaincre ma compagne et mes amis de passer quinze jours là-bas étaient une autre histoire. En effet, si l’archipel fait rêver, le Vénézuela a, par contre, une réputation sulfureuse et Caracas, sa capitale, est une des villes les plus dangereuses du monde…….

 

 

Presque dans la cabine de pilotage

Presque dans la cabine de pilotage

 

 

Il n’existe pas de trajet direct vers les Îles et c’est à Caracas que nous devons nous poser pour transiter vers l’archipel. De plus, pas de transfert après 17h00 et notre avion arrivant trop tard, c’est une nuit obligée à l’hôtel avant de prendre un minuscule avion le lendemain matin. Une chance, nos bagages nous accompagne, ce n’est pas le cas de tous les passagers qui recevront leurs bagages par le prochain vol car nous sommes trop chargés. Le vol dure quarante-cinq minutes et l’arrivée sur l’archipel est magnifique, des îlots coralliens aux eaux turquoises au milieu de la mer des caraibes. L’avion rase les flots avant de se poser sur l’aérodrome.

 

 

Le parc national

Le parc national

 

 

Nous sommes au cœur du parc national de Los Roques. Ici pas de voiture et c’est avec une petite charrette que l’on pose nos valises direction la posada Garipette.

Boutique

Boutique

L’île de « grand Roques » est un village de pêcheur accueillant les touristes du monde entier, Brésilien, Argentin, Anglais, allemand et quelques français. Sur Grand Roc, pas de grand hôtel mais des posadas aménagées avec goût et disséminées dans les ruelles en terre battue du village. Les conditions de construction sont très strictes dans le parc national et ce sont des anciennes maisons de pêcheurs, qui, une fois rénovées et aménagées, servent de petites auberges aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

Notre posada est tenue par Fabiola, italienne et ne parlant pas un mot de français. Il va falloir ressortir notre anglais approximatif et les gestes qui vont avec. Tous les matins nous prenons un petit déjeuner copieux et c’est le moment

Posada Garipète

Posada Garipète

de faire le choix vers la destination de la journée à travers la vingtaine d’îlots de l’archipel avec au choix kite, plongée, baignade ou tout à la fois. Suivant l’éloignement des îles, il faut rajouter un petit supplément mais à chaque fois, le parasol, la chaise longue et le pique-nique sont du voyage. Au début, cela fait un peu bizarre mais on s’habitue assez vite. Direction l’embarcadère pour une virée en bateau taxi vers notre destination du jour.

Embarquement pour les iles

Embarquement pour les iles

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en fin de journée pour un goûter maison, délices pannées et Ice Tea pendant le debriefing avec les autres locataires de la Posada sur la grande table commune.

Retour de Kite

Retour de Kite

En attendant le repas, c’est l’heure de la promenade dans les rues animées du village. Ses habitants vivent dans la rue, les tables sont sorties et les chaises autour, on prépare à manger, on joue aux cartes, au loto local et on boit un verre dans les ruelles ombragées.

La visite de « Grand Roc » est rapide. Une fois le village traversé, faites l’escalade jusqu’à la vieille tour et longez la plage où plongent les centaines de pélicans entre les bateaux amarrés, il n’y a rien d’autre à visiter : Il suffit juste de participer à la vie locale et de traîner dans les quelques bars et boutiques.

Ruelles animées

Ruelles animées

 

 

 

 

 

 

 

Posada Guaripète

Posada Guaripète

 

Les repas à la posada sont excellents et c’est vraiment un moment très apprécié après une journée de mer. Le menu à base de poissons et de cuisine italienne est un régal que la balance a reconnu au retour du voyage.

La tour de Grand Roques

La tour de Grand Roques

 

 

 

 

 

 

 

 

Kite à Francisqui

Kite à Francisqui

 

 

Notre séjour a été rythmé par les activités et la farniente et nous a permis de vraiment nous reposer. Si vous ne faites ni kite, ni plongée, ni bronzette, trois jours sont largement suffisants pour apprécier l’endroit. Mais pour les autres, c’est un régal, vent, tortues, mer turquoise, lagons magnifiques, eaux chaudes et tout cela en février….

Botutos en pagaille à Crasqui

Botutos en pagaille à Crasqui

 

 

 

 

 

 

 

 

Pélican en digestion

Pélican en digestion

 

 

 

 

 

 

Kite

Kite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archipel de Los Roquès

Archipel de Los Roquès

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>