A Charlie

(Extraits du recueil FIRST éditions) "On ne pourrait donc pas rire de tout?"

 

"Celui qui tue un homme tue toute l'humanité"
-Extrait du coran-

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire"
-Voltaire-

 

"Jamais nos minutes de silence n'auront fait autant de bruit"

 

"12 balles pour un hebdo de 4 pages c'est un peu cher"

 

"Tuer des gens au nom d'un dieu, nom de dieu que c'est con"

 

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maitres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien ni personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie..."
-Platon- 3ème siècle av JC

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui"
-Déclaration des droits de l'homme et du citoyens-

 

"Le rire est le propre de l'homme et le sale du terroriste"

 

"Eh, du con, éduquons!"

 

"Les dessins sont des mots qui rigolent"

 

"Je suis fier d'être con quand je vois ce que les gens intelligents ont fait de ce pauvre monde"

 

"Non l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"

 

"Les idées c'est comme les chaussettes : si on n'en change pas de temps en temps, elles puent."

Misery -Stephen king-

Paul Sheldon, auteur à succès pour littérature de midinette vient de terminer le manuscrit qu’il souhaitait écrire depuis longtemps. Pas un livre alimentaire, mais un livre personnel, d’auteur qu’il lui tenait à cœur d’écrire. Après avoir un peu abusé sur le champagne, il prend la route par un temps virant à la neige et est victime d’un accident au milieu de nulle part. Sauvé et recueilli par une de ses plus ferventes admiratrices, une drôle de convalescence commence pour lui.

Un récit poignant, à lire ou à relire, qui vous transporte au plus profond de la nature humaine et de ses horreurs. Misery, un des best-seller du roi du suspens, qui a fait un carton au cinéma. Un livre, qui dans son genre, mérite vraiment le détour. ♥♥♥♥♥
Misery

Partagez cet article Logotweeterfbgplus

Le jour où les anglais font boire la tasse (de thé) à l’Europe.

Bien mauvaise nouvelle pour l’Europe, en ce matin du 24 juin 2016, l’Angleterre a décidé de quitter la communauté européenne. Monsieur Cameron doit s’en mordre les doigts à vouloir le beurre, l’argent du beurre et la crémière dans son marchandage avec Bruxelles. Sa stratégie a fait long feu et s’est retournée contre lui.
Mais pour nous, fervent européen, quelle leçon en tirer? Que l’Europe est trop loin des peuples qu’elle rassemble? Que cette grosse machine administrative ne satisfait plus ses adhérents? Faut-il redéfinir une vrai politique claire et sociale? Mettre en place des statuts clairs et s’assurer des droits et des devoirs de tous ses membres pour que les peuples se retrouvent dans cette identité européenne commune? Supprimer ces groupes de Lobby traînant dans les couloirs du parlement?
Il est grand temps de se mettre au travail avant que l’hécatombe se poursuive. Vladimir nous regarde et sourit, cela pourrait bien être sa chance à lui!

Adieu Union jack

Adieu Union Jack


 
 

Partagez cet article Logotweeterfbgplus

Du Munster américain dans nos assiettes

Le traité transatlantique qui semble vouloir être conclu entre l’Europe et les états-unis permettra le libre échange des denrées alimentaires. L’inconvénient c’est que les américains, en plus de manger n’importe quoi, fabriquent un tas de produits portant le nom d’appellation des terroirs européens, du gruyère au goût indéfinissable au parmesan en passant par le champagne qui n’a du champagne que le nom.
Après la viande de bœufs survitaminés et les OGM, les grandes firmes américaines veulent encore étendre leurs intérêts financiers sur le monde et ce au détriment de la qualité, de la santé et de l’environnement.. Non à la mal bouffe, vive, la slowfood et les délices de la Toscane, les vins et les fromages français, la fêta grecque et la sangria espagnol. Si on veut des produits américains dans nos assiettes on va au Mac Do, alors retrouver un bleu d’Auvergne du Connecticut au supermarché du coin non merci. Messieurs les élus de Bruxelles, on compte sur vous pour faire valoir nos valeurs et nos saveurs.
A lire : https://www.fne.asso.fr/communiques/l%E2%80%99agriculture-fran%C3%A7aise-menac%C3%A9e-par-l%E2%80%99accord-transatlantique
http://www.franceinfo.fr/emission/le-mot-de-l-eco/2015-2016/tafta-le-traite-de-libre-echange-transatlantique-peut-il-capoter-23-04-2016-08-00
 

Terroirs Français

Catalogue des terroirs français


 
 

Partagez cet article Logotweeterfbgplus

Dernier meurtre avant la fin du monde -Ben H.Winters-

Un homme est trouvé mort dans les toilettes d’un fast-food dans la petite ville américaine de Concord.. Meurtre ou suicide? L’inspecteur Hank Palace, enfant du pays et nouvellement promu est persuadé du meurtre. Mais comment en être sûr quand la fin du monde est si proche et que tout le monde se suicide. Dans cette atmosphère de dégringolade des structures de la société, où certains se raccrochent à des futilités ou d’autres se lâchent à toutes les fantaisies et que le désespoir envahit la population, Hank mène l’enquête avec les moyens du bord et une volonté d’aller jusqu’au bout.
Comment réagirions nous face à une fin proche. L’auteur s’est essayé à envisager cet aspect avec la quête de ce policier têtu dans un monde qui va mourir. Mais ce bon sujet aurait pu donner lieu à une histoire plus rythmée et intégrant plus efficacement l’atmosphère de destruction proche. A lire.. ♥♥♥♥♥

dernier meutre

Partagez cet article Logotweeterfbgplus

Le premier jour -Marc Levy-

Une folle fiction qui nous fait parcourir le monde, une histoire d’amour de deux scientifiques, sur fond d’énigmes, de poursuites. Pas de moments de répit à la lecture de ces deux tomes « Le premier jour » suivi de « la première nuit » une écriture alerte, de l’humour et une histoire qui nous tient en halène du début à la fin. Cet « indiana jones » revisité à la sauce Levy nous a vraiment emballé. ♥♥♥♥♥

le premier jour

Partagez cet article Logotweeterfbgplus

Halte aux feux

Quelle est cette manie, dès que les beaux jours arrivent, de nettoyer son jardin et au lieu de composter où d’aller à la déchetterie mettre ses broussailles, on fait un bon gros feu qui pue et qui pollue. Le pire c’est que tout le monde y met du sien: les agriculteurs qui débroussaillent leurs haies en faisant des feux de 10 mètres de haut, les particuliers, qui ont une résidence secondaire, qui vont jusqu’à essayer de brûler les tontes de gazon et puis les gros dégueulasses qui brûlent toutes leurs cochonneries, plastiques et pneus inclus. Si vous êtes partis au boulot en mettant votre linge à sécher, vous êtes bon à tout relaver. Si vous restez chez vous, là vous êtes enfumés comme un jambon dans la cheminée. Pour information, je vous rappelle la réglementation émanant des préfectures concernant les feux de jardin :
Les feux dits « de jardin » font l’objet d’un principe général d’interdiction fixé par le Règlement Sanitaire Départemental, qui dispose (article 84) que l’incinération à l’air libre des déchets ménagers est interdite. Sont assimilés aux déchets ménagers tous les déchets qui, eu égard à leur nature et aux quantités produites, peuvent être éliminés sans sujétions particulières et sans risque pour les personnes et l’environnement. Le brûlage des déchets verts, branches, tontes de gazon… par les particuliers et les professionnels de l’entretien des espaces verts (paysagistes, collectivités…) est donc interdit, la solution étant la collecte en déchetterie puis le compostage.Ce mode d’élimination (brûlage), par ailleurs fortement producteur de polluants liés à la mauvaise combustion, ne fera donc l’objet d’aucune tolérance lorsque des solutions d’élimination réglementaires ont été mises en place.
Il est par ailleurs rappelé que toute dérogation municipale en la matière serait dépourvue de base légale.

Il serait bon que les communes fassent un peu les gendarmes et fassent respecter cette interdiction gage d’une moindre pollution et d’une meilleure santé pour tous.
Circulaire ministérielle
Actualités.

C'est beau mais ça pue et ça pollue.

C’est beau mais ça pue et ça pollue.

Partagez cet article Logotweeterfb

Bloavez Mat 2016

Même si on est loin d’être sortis de la grisaille hivernale, même si l’avenir n’est pas très enthousiasmant en ces temps difficiles, demain il fera beau et l’avenir nous réserve, je suis sûr, des bons moments. Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2016 qui vous permettra de réaliser tous vos projets. Nous continuerons, à travers ce site, de vous donner envie de voyager, de vous commenter nos humeurs et nos passions.

Bonne Année 2016

Bonne année

fb

HP spectre 4116 en dual boot windows 10 et ubuntu

Operation réussie, pour une première avec Windows 10, un dual boot Ubuntu/windows10 sur un HP Spectre 4116 i7 Skylake. L’ordinateur neuf à peine sorti du carton est démarré sur Windows 10, direction le gestionnaire de disque pour une diminution du disque windows. Je laisse la partition recovery mais si vous voulez plus de place, vous pouvez soit la mettre sur une clé de sauvegarde ou soit la supprimer. Une fois la diminution de la place de windows faite, j’éteins l’ordinateur. Je place la clé USB bootable Ubuntu 15.10 dans l’ordinateur et je rallume en tapotant sur la touche f9. Le sélectionneur de boot s’allume et je règle la priorité sur USB. L’ordinateur démarre et je choisis les options d’installation, je choisis l’installation en plus de windows. Un fois l’installation terminée, je n’ai aucune retouche à faire: tout à été reconnu par Ubuntu….Magique…
Au démarrage de ĺ’ordinateur, je peux choisir entre windows ou Ubuntu. Si au bout de 10 secondes, je n’ai pas réussi à me decider, c’est Ubuntu qui démarre.
Voilà… Qui a dit que Linux est compliqué. Je le conseille à tout le monde. La simplicité est un atout pour tous les niveaux de connaissance en informatique….

L’état d’urgence à bon dos…

Non, non et non…On ne peut pas acquiescer aux dérives d’une situation d’urgence. Une ferme bio perquisitionnée dans le Périgord, huit écologistes assignés à résidence qui doivent, pendant la COP 21, pointés 3 fois par jour au commissariat de leur lieu de résidence et restés chez eux de 8h à 20 heures.(FranceTVinfo) La carte blanche donnée au gouvernement pour contrer les terroristes de Daesh en instaurant l’état d’urgence ne peut en aucun cas servir à supprimer le droit d’expression et de déplacement de personnes qui n’ont aucun rapport avec les attentats et avec une organisation terroriste.
Je souhaite que l’on se retrouve, au plus vite, une situation normale digne d’une démocratie et non celle d’un état totalitaire. Cela me rappelle trop de mauvais souvenirs.

Privés de COP 21:  les lapins  sont  aussi assignés à résidence

Privés de COP 21: les lapins sont aussi assignés à résidence


Le point faible des démocraties

Alors que je me bats pour la libre circulation des êtres humains sur la planète, que je m’insurge contre le peu de réflexion de nos compatriotes face à l’afflux des migrants qui fuient la terreur, que je hurle dès que l’on touche à ma liberté individuelle, que je râle après le gouvernement qui se fiche des citoyens, une bande de connards à qui on a enlevé la cervelle vient massacrer au hasard des centaines de jeunes parisiens.
La démocratie est la moins mauvaise des gouvernances mais face à de telles attaques que peut elle faire? Mettre un policier au pied de chaque immeuble, se replier sur soi même, fermer les frontières et attendre dans la terreur. La démocratie est notre force et notre talon d’Achile. Il nous faut continuer d’y croire et faire, comme le peuple tunisien qui, il y a quelques mois, a été confronté à la même situation, résister et continuer à vivre comme avant, même si c’est dur. Que les professionnels du renseignement et la police fassent leurs boulots et que le peuple français retourne à la terrasse des cafés et dans les spectacles, c’est la seule réponse que peut donner notre démocratie à la barbarie et au fanatisme.

Sans commentaire

Sans commentaire