A Charlie

(Extraits du recueil FIRST éditions) "On ne pourrait donc pas rire de tout?"

 

"Celui qui tue un homme tue toute l'humanité"
-Extrait du coran-

 

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire"
-Voltaire-

 

"Jamais nos minutes de silence n'auront fait autant de bruit"

 

"12 balles pour un hebdo de 4 pages c'est un peu cher"

 

"Tuer des gens au nom d'un dieu, nom de dieu que c'est con"

 

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maitres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au dessus d'eux l'autorité de rien ni personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie..."
-Platon- 3ème siècle av JC

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui"
-Déclaration des droits de l'homme et du citoyens-

 

"Le rire est le propre de l'homme et le sale du terroriste"

 

"Eh, du con, éduquons!"

 

"Les dessins sont des mots qui rigolent"

 

"Je suis fier d'être con quand je vois ce que les gens intelligents ont fait de ce pauvre monde"

 

"Non l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"

 

"Les idées c'est comme les chaussettes : si on n'en change pas de temps en temps, elles puent."

Vers la suppression de la loi littorale

En catimini, le lobbying des promoteurs, mettant au chantage, comme d’habitude, l’emploi et le développement des territoires, a réussi à faire plier le sénat en assouplissant la loi littorale. C’est une honte et un retour en arrière (encore un) dans la protection de l’environnement et des côtes françaises. Il y a trop d’intérêts entre les politiques et les acteurs économiques peu soucieux de l’avenir mais très préoccupé par leurs gains. Il est grand temps de virer ces politiciens prêts à jeter aux orties leurs devoirs de représentation des citoyens à la première poignée d’euros.
Le pire c’est que l’amendement est présenté comme un ajustement face aux modifications des côtes suite au changement climatique…On nous prend vraiment pour des imbéciles: combler les vides en deux terrains déjà construits, augmenter la surface constructible des surfaces déjà construites, faciliter la construction des locaux des professionnels de la mer (qui sont rapidement vendus en habitations estivales); en quoi ces dispositifs sont-ils en relation avec le réchauffement climatique? Il faudra m’expliquer!

Il est grand temps de se faire entendre et de réagir contre ces lobbys (groupes d’intérêts) qui à tous les niveaux (Europe incluse) viennent pervertir nos institutions. Les petites communes littorales ne sont pas épargnées et supportent la pression et les assauts des promoteurs et autres bétonneurs. La tentation est grande et on voit, aujourd’hui par cet amendement, le résultat. Cet amendement est-il la brèche qui va saper et détruire la digue de la loi littorale? Cela en prend le chemin.
En savoir un peu plus : http://www.fne.asso.fr/communiques/le-s%C3%A9nat-d%C3%A9passe-les-bornes-de-destruction-de-la-loi-%C2%AB-littoral-%C2%BB

22 janvier : Cela commence à bouger, une pétition est en ligne, n’hésitez pas à la signer : https://www.change.org/p/jean-laurent-félizia-ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral-a4de0dcb-9ba4-4f8c-aa51-1d37b647b204?utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=signature_receipt&share_context=signature_receipt&recruiter=668165459

Je verrais bien une belle barre d’immeuble. Cela ferait du boulot et des sousous…

Partagez cet article Logotweeterfbgplus

Vers la suppression de la loi littorale

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>